Critères d’évaluation

L’évaluation des services candidats repose, selon la catégorie, sur les critères suivants :

A- Catégorie « e-contenu » :

I- Intérêt du contenu

  • Taille de la population cible ;
  • Problème résolu et résultats réalisés ;
  • Alignement du contenu avec les attentes de ses usagers ;
  • Alignement avec les priorités du gouvernement ;
  • Pérennité.
  • Ouverture et réutilisation des données

 

II- Qualité du contenu

  • Responsabilité intellectuelle vis-à-vis du contenu ;
  • Consistance, taux de couverture et du contenu ;
  • Précision et objectivité ;
  • Niveau d’actualisation du contenu ;
  • Adaptation du contenu avec la cible ;
  • Engagement sur la protection des données personnelles.

 

III- Facilité d’utilisation

  • Accessibilité et multi-canal ;
  • Réactivité et temps de réponse ;
  • Convivialité et ergonomie.

 

IV- Impact  sur les usagers

  • E-participation ;
  • Degré d’utilisation ;
  • Satisfaction des usagers.

 

B- Catégorie « e-démarche » :

I- Intérêt du service

  • Taille de la population cible ;
  • Problème résolu et résultats réalisés ;
  • Alignement du service avec les attentes de ses usagers ;
  • Alignement avec les priorités du gouvernement ;
  • Pérennité.

 

II- Fourniture du service

  • Simplification apportée au service avant sa dématérialisation ;
  • Degré de transformation électronique ;
  • Disponibilité et stabilité ;
  • Sécurité ;
  • Langues ;
  • Engagement sur la protection des données personnelles ;
  • Innovation.
  • Niveau d’intégration avec d’autres services (cas de démarche horizontale)

 

III- Facilité d’utilisation

  • Accessibilité et multi-canal ;
  • Réactivité et temps de réponse ;
  • Convivialité, ergonomie et assistance.

 

IV- Impact  sur les usagers

  • E-participation ;
  • Degré d’utilisation du service ;
  • Satisfaction des usagers ;
  • Traitement des réclamations.

 

C- Catégorie « Applications Mobiles » :

I- Intérêt de l’application mobile

  • Taille de la population cible ;
  • Problème résolu et résultats réalisés ;
  • Alignement de l’application avec les attentes de ses usagers ;
  • Alignement avec les priorités du gouvernement ;
  • Pérennité.

 

II- Facilité d’utilisation

  • Attractivité du design : graphisme, son, … ;
  • Ergonomie, navigation intuitive, fluidité ;
  • Fonctionnalités de l’application ;
  • Innovation et exploitation de l’application de la technologie mobile (GPS, notification,…) ;
  • Langues ;
  • Compatibilité avec les différentes plateformes mobiles ;
  • Niveau de sécurité.

 

III- Impact  sur les usagers

  • Degré d’utilisation de l’application (nombre de téléchargements,…) ;
  • Satisfaction des usagers ;
  • Traitement des réclamations.

 

D- Catégorie « e-participation communautaire »  :

I- Accessibilité et multicanal:   

  • Nombre de canaux de communication disponibles (blogs, forums, sondages, enquêtes, médias sociaux, dispositifs mobiles intelligents, SVI, etc.)
  • Langues de communication

 

II- Prise en compte des propositions des usagers

  • Nombre et exemples de mesures prises par l’administration par rapport aux propositions des bénéficiaires de ses services.
  • Politiques et procédures adoptées pour le traitement des avis et propositions des bénéficiaires.

 

III- Prise d’initiative et proactivité

  • Des exemples sur l’initiative et proactivité dans la veille des avis et propositions des citoyens et entreprises.